•  

    (...)

     

     

    Cet endroit... Un lieu qu'il aurait tellement voulu oublier.

    "Le cimetière de Greenwest."

     

     

    Il détestait cet endroit. Dieu qu'il le haïssait. Il avait passé tellement de temps ici à parler tout seul face à des pierres tombales. Ce lieu abritait toutes les personnes qu'il aimait le plus au monde et lui rappelait à chaque instant cette triste fatalité : Elles ne reviendraient plus jamais.

     

     

    Mais il ne comprenait pas pourquoi il se trouvait ici à cet instant.

    Ni pourquoi une obscure brume embrouillait tout son esprit.

     

     

    De plus il sentait une présence derrière son dos. 

     

     

    Une présence douce et familière. Il pouvait la reconnaître sans même avoir à se retourner. Il sentait son doux parfum.

    C'était elle.

     

     

    Carly.

     


  •  

     

    - Carly... Mais qu'est-ce que tu fous ici ? Ça ne peut pas être toi... Tu reposes dans cette tombe... 

     

     

    - Elias ! s'exclama la brunette, bien sûr que c'est moi, tu ne me reconnais pas? Pourquoi je serais dans cette tombe ?! Quelle bonne blague ! Tu n'as pas changé !

     

     

    - Carly... Ne dit pas n'importe quoi... Tu n'es pas réelle, tu n'existes pas... 

     

     

    - C'est vexant Elias... Tu ne reconnais pas ces habits? C'est ceux que je portais le jour de ma mort... Tu le sais non? Tu étais présent ce jour là pour identifier mon corps... C'est le t-shirt que tu m'avais acheté...

     

     

    - Tu sais bien comment je suis morte non? continua-t-elle, tu sais bien comment on en est arrivé là... C'est ta faute si je suis dans cette tombe.

     

     

    C'en fut trop pour Elias qui courut vers elle. Il voulait tellement la prendre dans ses bras pour la rassurer. Il avait tellement besoin d'être auprès d'elle à cet instant. Peut être que ce n'était pas un mirage, peut être qu'elle était vraiment réelle.

     

     

    - Ne t'approches pas Elias... Ne te fais pas plus de mal. Oublie moi. Oublie tout. soupira Carly en regardant vers le ciel. 

     


  •  

     

    Elias se réveilla en sursaut. Il mit un peu de temps à retrouver ses esprits. 

     

     

    Foutu cauchemar. Ça faisait quelques temps qu'il n'en faisait plus. Il pensait que cette période s'était calmée mais pourtant les fantômes du passé resurgissaient, plus forts et plus présents que la dernière fois. 

     

     

    Une petite brunette qui avait été réveillée par le bruit de son frère s'empressa de venir le voir, inquiète. 

     

     

    - Eliiiiiiiiiiiias ! Tu vas réveiller grand mère si tu cries comme ça ! Tu cries tellement fort que tu vas même réveiller tous les voisins !

     

     

    - Jade... soupira Elias en sortant de son lit, je suis désolé, retournes te rendormir...

     

     

    - C'est encore tes cauchemars hein? murmura sa petite sœur en grimaçant, Je savais que ça allait recommencer, il faut écouter grand mère et appeler le médecin ! C'était Carly hein ? 

     

     

    - On ne va appeler personne Jade et grand mère n'a pas la science infuse. Je vais très bien et non ce n'était pas Carly... préféra mentir le jeune homme pour ne pas inquiéter d'avantage sa sœur, c'était un simple cauchemar, rien de plus. 

    Jade acquiesça, sceptique, et l'enserra très fort. Ce n'est pas parce qu'elle était la plus petite de la fratrie qu'elle ne pouvait pas veiller sur son grand frère.

     


  •  

    (...) 

     

     

    Le lendemain matin, c'était à un autre homme d'affronter ces pires cauchemars. 

    Quelle était la probabilité pour que Terrence croise sa charmante voisine de pallier ? Et bien assez élevée en effet mais c'était quand même bien malheureux de la croiser juste après lui avoir dit qu'il ne voulait pas continuer leur relation. 

     

     

    Il se sentait très mal à l'aise mais il essaya de ne pas le montrer. Il s'en voulait énormément d'avoir stoppé leur relation si vite après que Sam ait re déboulée dans sa vie. Il avait l'impression de lui avoir donné de faux espoirs, ce qui n'était pas complètement faux.

    Il tenta néanmoins une approche.

    - Heu salut Ariana, tu... 

     

     

    Et il se stoppa net dans sa phrase puisqu'elle l'ignora royalement. Elle traça tout droit jusqu'à son appartement en faisant mine de ne pas le voir. 

     

     

    Outch.

    A vrai dire il l'avait bien cherché mais il ne pensait pas qu'elle lui en voudrait autant. Après tout, ils avaient passé très peu de moments ensemble et il n'avait pas promis de sortir avec elle. Mais il savait qu'il l'avait blessé et ce n'était pas dans ses habitudes de faire du mal à une personne. 

     

     

    Un peu contrarié par la tournure que prenaient les événements Terrence s'engouffra dans sa voiture pour aller au travail. 

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique