•  

    - 2 Février 2016 -  

     

     

    L'histoire commence à Greenwest, petite ville située tout près de San Francisco en Californie, et plus exactement dans cette charmante demeure en apparence très calme.

     

     

    - MERDE ! MERDE ! STUPIDE RÉVEIL !

    Oui, j'ai bien dit en apparence seulement puisque l'adolescente résidant dans cette maison hurle un matin sur deux après son réveil qui en fait bien souvent des siennes avec pour mauvaise habitude de se dérégler et de ne pas sonner à l'heure.

     

    1

     

    - Kate va me tuer ! Je devais la rejoindre à 8 heures ! Tu perds rien pour attendre toi, je vais t'arracher tes piles et te démonter petit bout par petit bout dès que je rentrerais des cours, Hmpf !

     

    1

     

    L'adolescente se rua vers sa penderie et enfila les vêtements qui lui passaient sous la main. Elle n'avait pas du tout le temps de se faire belle aujourd'hui et avait intérêt à se presser pour rejoindre sa meilleure amie au plus vite. Elle la connaissait par cœur, Kate n'étais pas reconnue pour sa patience légendaire.

     


  •  

     

    - Salut M'man !  S'empressa de dire Olivia en filant à toute vitesse.

     

     

    - Bonjour marmotte! J'ai bien cru que tu ne te réveillerais jamais soupira Joyce la jeune mère de famille mais aussi chef de cette maison. Viens manger un bout, j'ai fait un super cheesecake.

     

     

    - Pas le temps sorry... J'suis complètement à la bourre, on se retrouve cet aprèm ! s'exclama sa fille avant de décamper sans même prendre le temps de fermer la porte.

     

     

    Joyce ne put s'empêcher de réprimer un sourire. Décidément certaines choses ne changent jamais.

     


  •  

     

    Une course effrénée plus tard, Olivia arriva chez Kate qui l'attendait devant la porte de son appartement comme elle le redoutait. C'est vrai que Kate y était habituée depuis le temps. Depuis environ 10 ans Olivia passait chez elle pour aller en cours et depuis 10 ans elle ne cessait d'être en retard. D'ailleurs, plus exactement, elle était en retard pour tout type de rendez vous. 

    -Désolé Kit Kat ... Me tue pas steuplééééé... s'excusa Olivia mal à l'aise. 

     

     

    -Ça fait 15 minutes que je poireaute devant cette porte. T'as vraiment de la chance d'être ma meilleure amie. 

    Kate avait raison. Elle avait  de la chance de l'avoir. Kate était la meilleure amie dont tout le monde pouvait rêver: Elle était magnifique, drôle, extravertie, populaire et surtout elle lui pardonnait toutes ses erreurs et ses maladresses. Unies comme les doigts de la mains elle ne s'étaient jamais quittées depuis la primaire. Non vraiment, sans Kate, elle ne savait pas ce qu'elle deviendrait.

     

     

    - Bon, en route... soupira Kate, on est vraiment en retard et j'ai pas envie qu'on s'attarde trop ici, j'ai cours de rattrapage avec madame Olson je te rappelle. J'ai pas envie que cette vieille trouve encore un prétexte pour me donner une heure de colle. On n'a qu'a faire la course !

     

     

    Aussitôt dit, aussitôt fait, Kate se mit à courir sans laisser le temps à Olivia de répondre quoi que ce soit.

    - Hey mais attend s'exclama la jeune adolescente laissée à la traîne, C'est pas du jeu, je te signale que j'ai déjà couru tout à l'heure, j'suis K.O!

    -Tant pis ma petite, c'est ton châtiment pour m'avoir fait attendre ! lui répondit Kate en rigolant.

     


  •  

    - Un peu plus tard ... -

     

    4

     

    Pendant qu'une jeune fille suivait un cours de biologie avec la plus grande attention ...

     

    4

     

    ... une autre commençait à piquer un somme pendant son cours de littérature.

     

    4

     

    Madame Olson dictait son cours à une vitesse folle. Kate ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle disait des choses ennuyeuses à mourir. Un cours sur la tragédie "Hamlet" de Shakespeare c'était loin d'être le fun. En plus cette dame avait un tic pour monter la voix sans raison particulière ce qui était vraiment agaçant. Et puis vous avez vu cette robe ? Ce n'était pas parce qu'elle avait la soixantaine passée qu'il fallait se laisser aller comme ça.

     

    4

     

    Kate était vraiment blasée. Obligée de devoir faire des heures en plus pour compenser sa moyenne en baisse, et avec cette prof en plus. Elle maudissait sa mère de lui avoir payé ces cours supplémentaires. En même temps elle y était habituée. Sa mère était quelqu'un de strict et qui exigeait de sa fille un avenir brillant et sans la moindre faille. Avocat ou médecin, il n' y avait pas d'autres alternatives. Elle grimaça en pensant à ces deux métiers. Elle en était bien loin vu son bulletin.

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique