•  

     

    Quelques semaines plus tard dans une belle maison de Green West, une jeune femme blonde broyait du noir, toute seule dans sa chambre, en ne cessant de se remémorer une certaine soirée.

     

     

    Deux semaines s'étaient écoulées sans qu'elle ne rappelle Terrence alias le prince charmant de cette fameuse boîte de nuit.

    Deux semaines qu'elle mourrait d'envie de lui envoyer un message sans jamais oser le faire. Elle n'était pas du genre à faire le premier pas de peur de déranger. Elle avait peur qu'il ne se souvienne plus d'elle et ne voulait pas prendre le risque de se taper la honte. 

     

     

    Soudain elle fut arrachée dans ses pensées par la sonnerie de son téléphone portable. En le ramassant elle vit qu'il affichait un numéro inconnu. Intriguée, elle décrocha. 

     

     

    - Allô ? 

    - Salut jolie blonde ! S'exclama la voix d'un homme à l'autre bout du fil. 

    Elle n'était pas bien sûre d'avoir reconnue la personne et se risqua à poser la question :

    - Heu... Qui c'est ?

     

     

    Un silence pesant s'installa quelques secondes. Elle sentait la respiration de l'homme s'intensifier lourdement. Il avait l'air vexé.

    - C'est Terrence. Tu m'as déjà oublié ?

    Au comble de étonnement elle faillit faire tomber son téléphone. Elle n'avait jamais pensée une seule seconde qu'il se souvienne d'elle et elle était encore plus surprise de savoir qu'il avait son numéro.

     

     

    - Mais bien sûr que je me souviens de toi bagaya Sam troublée. 

    - Mouai... Pas jusqu'à enregistrer mon numéro dans ton téléphone. 

     

     

    - Et toi alors je peux savoir comment tu as eu mon numéro ? Demanda la jeune femme en essayant d'esquiver le sujet.

    - Longue histoire soupira Terrence. Rejoins moi au centre ville dans deux heures si tu veux une explication. 

    *BIP*

    Il avait raccroché, lui ôtant toute chance de se dérober à ce rendez vous.  En plus elle s'imaginait très bien son sourire en coin, à l'autre bout du fil, après lui avoir lâché cette phrase. 

     

     

    Elle commença à paniquer. Il lui restait deux heures pour se préparer et elle ne savait pas quoi mettre. Était - ce un rendez vous caché ? 


  •  

    43

     

    C'est le jeune homme qui arriva au lieu du rendez - vous en premier. 

    Il était assez confiant, il était sûr qu'elle allait venir. Cette soirée avait été trop belle pour rester sans lendemain.

     

    43

     

    Pourtant il était quand même en alerte, se posant beaucoup de questions.

    Se pourrait - il qu'elle ne partage pas les mêmes attentes que lui ?

     

    43

     

    Quelques minutes seulement s'écoulèrent avant que Sam n'arrive. Elle avait un peu hésité mais était partie de chez elle rapidement, ne laissant pas son côté trouillard décider à sa place. Elle voulait écouter son cœur pour une fois car elle avait vraiment envie de le revoir. 

     

    43

     

    En arrivant sur les lieux elle le chercha rapidement du regard et ne tarda pas à l’apercevoir. Son cœur se mit à battre plus rapidement et elle dut se faire violence pour ne pas rebrousser chemin. 

     

    43

     

    - Hey toi... dit - elle en le prenant par surprise. 

     

    43

     

    Bingo, elle était venue. 

    En la voyant il afficha un grand sourire, ce qui la déstabilisa encore plus.

    - Hey miss, bah alors comme ça on ne se souvient pas de moi ? C'est vexant. dit - il amusé.

     

    43

     

    - Mais euh... Arrête de te moquer soupira Sam plus qu’embarrassée. Et puis je t'ai pas du tout oublié, bien au contraire... Je comptais t'envoyer un message, tu m'as devancé c'est tout. 

     

    43

     

    - Ah oui, c'est vrai ce mensonge ? 

    Il riait intérieurement de la mettre dans l'embarras. C'était sa petite vengeance.

     

    43

     

    - Oui parfaitement ! Bon il fait un peu chaud la, tu trouves pas ? J'ai bien envie d'une petite glace ahah... Je reviens ! 

    Vite vite, s'éloigner de lui avant de mourir de honte. 

     

    43

     

    - Hey du calme la puce, attends - moi  s'exclama le jeune homme en la suivant. Il ne comptait pas la laisser tranquille aussi facilement. 


  •  

    (...)

     

     

    Peu après les jeunes gens changèrent d'endroit et dégustèrent leur glace au "Green Adventure", un parc de loisir que Terrence connaissait par cœur, depuis qu'il était petit. 

    - Alors c'est ici que tu te réfugiais étant plus jeune ? Ça a l'air sympa mais y'a personne... L'endroit est à l'abandon?

     

     

    - Non mais ça ne saurait tardé, ce parc date... grogna Terrence. Et je crois qu'ils vont peut être le raser pour en construire un autre. Les gens sont débiles à vouloir à tout prix plus de modernité. Ce parc est rempli de souvenirs pour moi. 

     

     

    - Alors profitons en pendant qu'il est encore la non ? Positiva Sam pour lui rendre le sourire. Ça te dit une petite partie de fléchette ? Le perdant à un gage ! 

     

     

    - T'es sur de toi la miss ? Je suis super fort à ce jeux, dommage pour toi. Je réfléchis déjà au gage que je vais te donner. 

    Elle avait, encore une fois, parlé trop vite. 

     

     

    Terrence se concentra, prit une fléchette, scruta attentivement la cible et la lança... En plein dans le mille ! 

     

     

     - Admire le big boss ! s'exclama le jeune homme en sautillant. 

     


  •  

     

    - Naaaaan, s'pas juste, on change de jeux bouda Sam mauvaise joueuse. 

    - Hors de question ma belle ! Assume maintenant ! Je veux mon gage ! 

     

     

    - Bon ok tu l'auras voulu ! Mais viens pas pleurer après parce que je t'aurais mis la paté ! dit - t elle d'un air peu convaincant étant donné qu'elle était d'une nullité absolue en tir. 

    - J'attends de voir ça !

     

     

    Sam prit une grande inspiration, s'élança et tira sa fléchette qui... partit tout droit se planter dans le bois, bien en dessous de la cible. 

     

    45 (・∀・ )

     

    A cet instant précis elle essaya de se faire toute petite en sentant le sourire moqueur de Terrence se poser sur son visage.

     

     

    - Steupléééé Terrinou épargne moi ! Viens on refait une partie, c'était juste un entraînement ! 

     

     

    - Nop' fallait réfléchir avant de parler trop vite... Et pas de surnoms mignons pour m'amadouer, je laisse passer pour l'instant mais t'inquiètes pas j'en ai pas fini avec toi !





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique