• 7 (・∀・ )

     

    7

     

    -Oh Kate... Merde soupira Olivia. Mais t'es couillonne toi aussi de t'endormir en plein cour. En plus ça veut dire que tu ne vas pas pouvoir faire le trajet du retour avec moi tout à l'heure, amie injuste.

    -C'toi l'amie injuste de ne pas me soutenir dans cette terrible épreuve qui est de mettre un pied à la bibliothèque. Bref en tout cas je...

     

    7

     

    - Et mais je la connais elle ! s'exclama Olivia en coupant la rouquine en pleine phrase.

    -Hein mais de quoi tu parle?

    -La fille derrière toi, vers les casiers au fond. La blonde ! Je crois qu'elle est nouvelle ici. C'est ma voisine ! Je l'ai vue dehors emménager ses cartons dans la superbe baraque juste à côté de chez nous en passant à vélo le week end dernier. Elle a l'air un peu perdue la pauvre...

     

    7

     

    C'est vrai qu'à la voir comme ça, la jeune fille blonde avait l'air dépassée. Mais en fait intérieurement Sam était plus soûlée qu'autre chose. C'était parti pour un éternel recommencement. Une nouvelle école. Un nouveau repère qui menaçait de se fissurer à tout moment. C'est ça d'avoir un père militaire qu'elle se disait ironiquement. C'est cool quand on est petite pour frimer devant la cour de récré mais c'est loin d'être un cadeau quand on grandit et qu'on réalise qu'on déménagera tous les 36 du mois.

     

    7

     

    Elle adorait son père bien sûr. Mais elle était de plus en plus éreintée d'être contrainte à devoir se plier à son mode de vie. Elle qui était une fille timide et renfermée de base, cela n'arrangeait rien. Elle avait du déménager 6 fois déjà. Oui c'était la 6e fois. Son avant dernier déménagement avait eu le mérite de durer 3 ans et demi, véritable exploit. Mais même pendant cette période elle n'avait pu se faire de véritables amis. Quelques connaissances par ci par là depuis qu'elle était petite. Des connaissances qui lui envoyaient quelques messages après son départ et puis plus rien. Oui Sam y était habituée. Elle n'était pas de celles qui se liaient facilement d'amitié, elle n'en avait même pas l'envie et elle n'avait pas non plus la force de s'attacher à des gens qu'elle finirait par quitter bien assez vite. Bref, malgré la tonne d'amour qu'elle recevait de la part de sa famille, la vie de Sam était marquée par un sentiment très fort d'abandon et de perte de repères.

     

    7

     

    Elle était donc très mal à l'aise en se retrouvant ici à 4 mois du bac. 4 mois bordel ! A presque 18 ans elle n'avait aucun réel ami et aucune attache envers un endroit quelconque. Aucune maison ou ami d'enfance, aucune école particulière à ses yeux et surtout bien peu de photos de classes. Ça semblait donc mission impossible pour la jeune fille de passer une bonne fin d'année, et un super bal de promo avec pleins d'amis trop cools. Alors tout ce qu'elle voulait c'était avoir son bac pour être libre et avoir des attaches solides en vivant seule. Seulement en attendant, elle était la à se sentir épiée par une foule de personnes qui n'avaient, à les voir, jamais vu de nouvelles personnes de leur vie. Ce qui ne l'étonnait guère dans une petite ville comme ça. Sam ne put s'empêcher de grimacer, elle détestait être remarquée et observée. Elle aurait tout fait pour se cacher dans un trou de souris à cet instant.