• 31 (・∀・ )

     

     

    C'en était trop pour Victor qui s'était contenu jusque là. Il en avait assez de toutes ces accusations.

    -T'as pas l'impression d'être légèrement ingrate la ? Je sais même plus comment m'y prendre avec toi puisque tu t'énerves pour le moindre truc, alors ok j'voulais bien laisser passer jusque la mais c'est bon stop, je suis pas ton larbin. Tu m'as appelé complètement soûle à 4h00 du matin hier soir dans cette boîte de merde et je t'ai ramené jusque ici parce que je voulais pas qu'un salopard abuse de toi ! Je t'ai même pas touché, je t'ai juste recouché dans ton lit. Si j'étais pas la t'aurais du revenir chez toi à pied avec tes amies et je pense que ça aurait été un scénario légèrement différent. Est - ce que c'est de ma faute moi si t'es complètement irresponsable ? Ça m'apprendra à donner mon numéro à une fille que je voulais simplement aider.

    Complètement déstabilisée, Kate qui ne s'attendait pas à de telles révélations se servit du seul argument qui lui restait pour ne pas perdre totalement la face. 

     

     

    - Et les photos ?! 

    - J'ai pas fouillé ta chambre, j'ai vu quelques photos qui dépassaient de ton album et j'y ai jeté un petit coup d’œil car je m'ennuyais, c'est un crime ? Alors oui désolé de ne pas t'avoir demandé ton avis mais tu dormais donc ça me paraissait un peu difficile de te le demander. 

     

     

    - Et tu dis rien ? Allez fais toi plaisir, tu peux y aller dans les moqueries débiles soupira la jeune femme.

    Après tout ce ne serait pas la première fois qu'on se moquerait de la "Kate du passé." 

     

     

    - De quoi tu parles ? s'impatienta t-il. 

    - Oh ça va fais pas genre t'as pas remarqué. On m'appelait la grosse rouquemoute à l'époque. soupira Kate d'une toute petite voix. 

    Au fond c'est pour cette raison qu'elle s'était autant mise en colère. Elle ne voulait pas qu'il la voit comme ça. Pas lui... 

     

     

    - Ecoute Kate, soupira t-il agacé, j'ai du mal à te suivre. Vraiment. Je m'attendais pas à ce que tu me sautes dans les bras mais un petit merci, ouai ça m'aurait fait plaisir. Si je t'ai donné mon numéro à la base c'est parce que je me suis dit que je pourrais t'aider dans tes révisions, pas pour que je sois le bouche trou que tu appelles quand t'as besoin d'un chauffeur pour te raccompagner de ta soirée. T'as l'air d'être une fille vraiment intéressante et j'avais envie d'en savoir plus sur toi mais la je pense que je vais juste rentrer, ok?

    Il était blasé. Blasé et déçu de la réaction d'une fille qui commençait vraiment à lui plaire. Peut - être qu'il s'était trompé sur son compte.  

     

     

    Il se dirigea vers la porte d'entrée sous les yeux d'une Kate qui commença à réaliser toute l'ampleur de sa bêtise. Elle l'avait jugé si vite et de très nombreuses fois. Elle était allée beaucoup trop loin en lui assénant tous ces reproches au visage. Elle se détestait.

     

     

    Elle voulait le retenir, elle suppliait intérieurement pour qu'il ne franchisse pas cette porte mais les mots n'arrivaient pas à sortir de sa bouche. Elle était complètement désemparée. 

    -Je... je suis désolé... Furent les seuls mots qu'elle arriva à prononcer, d'une toute petite voix.

     

     

    Touché par la réaction de la jeune femme qui dévoilait un peu de sa fragilité, Victor se retourna juste avant de tourner la poignée de porte. 

    - Tu sais Kate, sur ces photos je n'ai vu en toi qu'une très jolie fille et si on s'était rencontré plus tôt j'aurai essayé de te le faire comprendre.