• 14 (・∀・ )

     

    Une semaine plus tard Kate retourna à la bibliothèque pour rendre le livre qu'elle avait emprunté pour faire sa dissertation. Elle avait décidé de s'installer dans une salle de permanence à côté pour étudier. Ses notes étaient en chute libre depuis quelques temps et le bac approchait de plus en plus. Elle s'inquiétait de ses résultats mais sa nature distraite reprenait à chaque fois le dessus sur son inquiétude et elle ne pouvait pas réviser plus de quelques minutes avant que son esprit ne se mette à divaguer. De plus le problème de math qu'elle avait en face d'elle dans ce foutu bouquin semblait impossible à déchiffrer même avec la meilleure volonté du monde.

     

     

    Elle se mit à penser à sa fête d'anniversaire qui arrivait dans quelques jours. Elle n'avait voulu faire qu'une simple soirée pour ses 18 ans, rien de trop extravaguant: De la bonne musique et un peu d'alcool, c'est tout ce dont elle avait besoin. Elle n'avait jamais été habituée à de superbes fêtes d'anniversaire avec toute la famille à ses côtés et ses amis étaient ce qui se rapprochait le plus d'une famille. Depuis le divorce de ses parents son père avait refait sa vie très loin et ne savait même plus qu'il avait eu une première fille. Sa mère, elle, travaillait tout le temps et se contentait de lui envoyer un gros chèque tous les ans. Une mère qui exige le meilleur de sa fille tout en n'étant jamais la pour elle en voila une chose assez ironique se mit à penser Kate. On n'avait franchement vu mieux comme famille modèle. 

     

     

    Décidément ce problème de math semblait plus compliqué que prévu, elle avait manqué trop de cours pour arriver à rattraper le niveau. Elle avait vraiment fait l'effort de s'y mettre sérieusement pour une fois mais en vain. Lasse et fatiguée Kate essaya de faire le vide dans sa tête en fermant les yeux quelques instants. 

     

     

     Instant qui dura plus de trois heures. Quand elle ré- ouvrît les yeux il faisait presque nuit. Comment avait - elle pu dormir aussi longtemps ? Pourtant elle n'avait aucunement la motivation de lever sa tête de cette table et elle resta un bon moment dans cet état, inerte, à fixer ce maudit bouquin.

     

     

    Elle aurait pu rester encore longtemps dans cet état si une certaine personne n'avait pas fait son apparition pile devant elle. Même sans le voir elle avait cet instinct en elle qui détectait toute personne agaçante. Victor. 

    -Qu'est- ce que tu fous ici monsieur le justicier des livres ? souffla Kate dans un murmure, encore un peu ensommeillée.

     

     

    - Tiens cette ironie m'avait manquée. répondit Victor amusé. Désolé de t'interrompre dans tes rêves miss mais je m' occupe des fermer les salles de la bibliothèque. Il est 18 heures passées.